Finissez-en avec votre baisse de productivité du début d’après-midi

C'est un sentiment que vous reconnaîtrez sans aucun doute : vous venez de faire un délicieux repas qui vous a fourni une nouvelle dose de calories et d'énergie. Et pourtant, une demi-heure plus tard, vous vous sentez raplapla et endormi. À quoi cela est-il dû ? Et comment éviter ce coup de pompe ?

Baisse de forme en début d'après-midi


Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse de forme en début d'après-midi. Votre horloge biologique – ou plutôt votre thermostat biologique – réduit légèrement votre température corporelle entre 14 et 16 heures. En réaction, votre corps augmente la production de mélatonine, une hormone qui vous donne envie de dormir.

Sans oublier votre digestion qui demande de l'énergie. Le sang de votre cerveau étant dirigé vers votre estomac, vos pensées se font moins précises. Par ailleurs, votre forme dépend également de ce que vous avez mangé.

Chute de productivité contre vous : 1-0 ?


Vous pouvez bien sûr succomber à chacune de ces baisses de forme. Et prendre le temps de digérer votre repas par exemple. Certaines cultures adaptent d'ailleurs leur rythme de vie en fonction. Pendant la sieste, les Espagnols fuient autant le soleil ardent de midi que le coup de mou de l'après-repas.

Mais il est peu probable que vous puissiez vous permettre de faire vous aussi la sieste entre 14 h et 16 h. C'est la raison pour laquelle nous vous indiquons 3 autres solutions pour lutter contre la baisse de productivité.

 

1. Adaptez votre repas

Ce sont précisément les nutriments que nous croyons porteurs d'énergie qui causent cette baisse de forme. Ce sont les sucres, les glucides rapides et les graisses trans. Un repas équilibré est donc doublement bénéfique : il éliminera votre baisse de productivité et améliorera votre santé !

 

2. Buvez un café en dessert

Vous sentez la baisse de forme approcher ? Allez à la machine à café. Ce court trajet stimulera votre digestion. Une brève discussion avec un collègue vous aidera à remonter la pente. Enfin, la caféine de votre café vous donnera le coup de fouet nécessaire pour reprendre votre journée de travail.

Gardez le conseil précédent à l'esprit. Un morceau de sucre dans votre café ne vous procurera pas nécessairement plus d'énergie. Même si cela ne peut pas vous faire de mal après un repas pauvre en sucre.

 

3. Pensez à votre récompense

Pour finir, faites appel à votre volonté. Si vous remarquez que vous fixez votre écran d'ordinateur depuis deux minutes, pensez au bénéfice que vous retirerez en continuant à travailler. Vous pourrez ainsi rentrer plus tôt à la maison, vous ferez plaisir à un client en clôturant un projet plus vite que prévu ou vous empocherez une prime financière.

Vous vous motiverez ainsi à ne pas succomber à votre baisse de productivité. Couplée à un repas sain et une délicieuse tasse de café, votre volonté vous permettra à tous les coups d'engranger de beaux résultats !